Les marins contre le dumping



  • 2019-06-29
  • 来源:manbext手机注册

Ilsréagissentauprojetdecréationd'unregistre de navires autorisant l'embauche d'équipagesauxconditions sociales de pays pauvres。

L'intersyndicale des marins etofficiersàapralleàlagrèveaujourd'huipour protter contre la proposition deloibréantunregistreinternationalfrançais(RIF),quiseraexurinéeàl'Assembléejeudi。 Depuis儿子收养parleSénatenpremière讲座,le11décembre2003,ce projet estcontestéparles syndicats,qui y voientlacréationd'unpavillon de complaisance»menaçantl'emploi。

La France compte aujourd'hui deux registres d'immatriculation,d'une centaine de navires:d'uncôté,leregistremétropolitain,comportantlesbâtimentsfrançaisquotalementsoumisàlalégislationsociallefrançaise。 De l'autre,le registre dit Kerguelen,oùlesarmateurs peuvent employer des marins de pays pauvres selonlalégislationdeleur pays d'origine。 Actuellement,leséquipagesdeces bateauxsontobosésd'environ35%deFrançais。 Le reste de la main-d'oeuvreestrecrutédanslespaysàbassalaires comme les Philippines ou la Yougoslavie,parl'intermédiairedesociétésditesde«manning»。 Malgrétout,ce registreaétéclasséparlaeuropéennecomme«lemoinscompétitifenEurope et le plus rigide en termes d'emploi national»。 La proposition deloiédigéeparHenri de Richemont,sénateurdesCharentes,viseàlerendre plus attractif pour les armateurs,pourdévelopperletonnage des navires souspavillonfrançaisetalrendreàlaFrance son statut de puissance maritime internationale»,alors qu' elle n'est qu'au 29e rang aujourd'hui。

Fortementdéfenduparles armateurs,le RIF,qui remplacerait le Kerguelen,neprévoitd'dedentdeinationalitéfrançaisequepour le capitaine etsonsupéant。 Les syndicats craignentlechômagepourle millier demarinsfrançaisravaillantsur ce type de navires,ou du moins une extinction decettefilièred'profis。 Sur le principe«àtravailégalalalaireégal»,ils exigentunmêmestatut,conforme au droitsocialfrançais,pour touslessalariésàbord,quel que soit leur pays d'origine。 Lesdifférencesdesalaires peuvent aller de1à7aujourd'hui。

Aprèsl'empateparleSénat,les syndicats sesontmobilisésettétéreçusenjuinausecrétariatd'ÉtatàlaMer pour une concertation,oùilsontcepéunepropositionfixantà35%le least de main-d'oeuvre communautaire àbord。 Mais ils ontapprisrécemmentquele texte qui serasoumisàl'Assembléenetient pas compte de cette concertation。 Les marins et officiers du large et du cabotage sontappelésàunegrèvede72heuresàpartird'aujourd'hui,tandis que ceux des navires portuaires et des liaisons courtesdoiventdébrayer24heures jeudi。

FD




    • 娱乐排行