Fiscalité:Ayrault pris au mot au PS



  • 2019-09-16
  • 来源:manbext手机注册

L'aile gauche du PS pousse le premierministreàlensau au bout de la«remiseàplatfiscale»,craignant qu'au contraire Bercy la freine。

Enmatièredepriscalité,l'aile gauche du PS prend Jean-Marc Ayrault au motetFrançoisHollandeàtémoin。 Marie-NoëlleLienemann,JérômeGuedjet Emmanuel Maurelontdéclinéànouveauhier des propositions de relance,cette fois assises sur laremiseàplat»fiscale promise par le premier ministre。 Se saisissantdeshansérentsgrapesdetravailàl'œuvretant au PS que dans les groupes parlementaires etlasphèrepublique,ils veulent voir la«choufleurisationdedébat»,dixitledéputédel'Essonne,JérômeGuedj,un appui au rapport de强制nécessairefaceaux technos deBercysoupçonnésdefreiner。 或者le temps presse,selonlasénatriceMarie-NoëlleLienemann:«Si l'on veut deseffetsdèslaloi de finances 2015»pour les classes populaires et moyennes,c'est en avril ou mai qu'ilfautarrêterladéforme, sans quoi ce seront seulement des«micro-mesurettes»。 Lacontribàlalaremiseàplat»de l'aile gauche du PS,condenséedansliv un livret,se veut«uneémarcheincroyablementconstructive»,dit Emmanuel Maurel,quiréfutel'idéedejouer un premier ministre(qui lance le processus) )contreunprésident(汤çen en fre fre fre fre fre fre re re re re re。。。。。。。。。。。。。。。。。。La La La La La La La»»»»»,,,se se se se se se se se se se se se se se se se se se se se -France,pour qui les propositions«ne sontpasprétextesàréduireladépensepublique»,àl'inversede ce que pense un Fabius.Les propositions se situent dans l'ADN socialiste,faisant ainsi remonter lavieilleidéedela«cotisation sur lavaleurajoutée»,en lieu et place de des cotisations patronales,pourqu'ellespèsentmoinssur le travail et plus surlesrésultats。

同上意见社会主义者对自由主义者的关注 加上l'entreprise faitdesbénéfices,加上elleestimposée。 Les animateurs du courant Maintenant la gauche seennt ainsi«trèsfidèlesàFrançoisHollande»,rappelant avec malice qu'il fut au PSunspécialistedela question fiscale,etlaconsidérantcomme«lamèredetouteslesréformes»。 C'étaitsen2011 dans une tribune。 Çasembleuneéternité。

Le mythe de la non- impositionÉconomiste,corédacteurdela contribution,Daniel Vasseur affirme qu'il est faux de dire quelesménagesmodesteséchappentàl'impôt,quand un smicard paie 1 500 euros de CSG par an et qu'il paie également1300欧元environ de TVA sur les biens et alimentsqu'ilchète,soit pas loin de deux mois de salaire。 Àalmatraux cotisations patronales,quis'élèventpourunSmicà1600欧元年度aprèsabattements。

Lionel Venturini