les groupes ontdestrésorsdeguerre



  • 2019-09-13
  • 来源:manbext手机注册

La情境很好«sansprécédent(...),paradoxale et lourdedeconséquences»,s'inquiètelaBanque de France dans son bulletin d'août。 L'institutmonétairepointedu doigt lesprofiténoménauxengrangésparlestrèsgrandesentreprises au second semestre 2006,danslalignéedesdeuxannéesprécédentes。 Leproplème,souligne la Banque de France,est que«le ratio investissement / PIB sesitueàsonplus bas niveau depuis des dizaines d'annéesdansl'ensemble des pays du G7»,alors que les profit des entreprisessontà«leur加上haut niveau depuisdesdécennies»。 Lespliquiditésinréinvestiesparles grandes entreprises sont tout simplementdevenueconsidérables。 Ellesreprésentent1100 milliards de dollars pour les 100 plusgrandesocociétésmondiales。 Ces monceaux de fluxdeltrésoreriessontorientésproforalementvers les placements financiers et non vers les investissements physiques et informationnels。

S. Ga。




    • 娱乐排行