六个前码头工人amiantésengrèvedela faim



  • 2019-09-12
  • 来源:manbext手机注册

Amiante。 ÀDunkerque,ilsréclamentlarevalorisation de leur allocationdepréretraitesunpar leministèredelaSantéen2005。

L'un d'entre euxaététransportéàl'hôpitalhiier,les autres tiennent le coup。 ÀDunkerque(Nord),六个anciens码头工人de la soixantaine sontengrèvedela faim depuis jeudi 11 janvier,pour - réclamerl'applicationd'un protocole d'accordignéaveveles pouvoirs publics il ya un an et demi。

取悦于toujourspasappliqué

Àl'origindu conflit,le calcul de leur allocationdepréretraiteamiante(ACAATA),la lalarle ils ont droit pouravoirtravailléde1960à133au contact desfibercancérigènes(70%de l'amianteutiliséenFrance transitait par le port )。 La loi fixe le montant de cetteallocationà65%du salairebruttouchésurladernièreannéed'activité。 Mais pour des emplois discontinus comme celui de docker,elleprévoitdeprendre en compte les 365 derniersjourstravaillésurlestroisdernièresannées,et non pasladernièreannéecivile。 或者l'Union maritime et commerciale,ancien employeur des dockers,transmisàlaCRAM les salaires des ouvriers surleurdernièneannée,émailléedepériodesdechômageetdegrève,ce qui minore le montant de leur allocation de200à250欧元。 Une情况qui attenne environ 200前码头工人。

Depuisdesannées,lecomitédesex-dockers CGT et membres de l'Associationrégionalendéfensedesvictimes de l'amiante(ARDEVA),réclamaitenvain l'application de la loi,jusqu'àceque trois d'entre eux ent en en mai 2005unegrèvedela faim。 «Au bout de onze joursdegrève,nousavonsignéunprotocole d'accord avec la sous-préfecturedeDunkerque etlereprésentantdomédiateur

delaRépubliquequi - reconnaissaitlalégitimitédenos revendications,explique Louis Monteyne,l'undesgrévistes。 Enaoût2005,nousavonsétéreçusparle ministre delaSanté,Xavier Bertrand,quiaconfinéqueleproblème - allaitêtreréglé,que lesfondsétaientàdisposition。 Mais,depuis,再加上rien! »Depuis un an et demi,lecomité,multipliélesinitiative,rencontré11fois la sous-préfectureet2 fois

le ministre,mais l'accord

n'st toujours pas - 贴花。 «Contraintsetforcés,nous en sommesvenusàunedeuxiègrrèvedela faim。 »,déploreLouisMonteyne。

Depuisledébutleleur action,lesgrévistesontreçudenombreux soutiens de la population,des syndicats,de l'ARDEVA,d'élusrégionauxetnationaux,des Verts et du PCF。 Maisducôtédespouvoirs publics,rien ne bouge。 Pire,alors que Xavier Bertrand avait promis aux ex-dockers,enaoût2005,un lapport de l'IGAS pour aller dans leur sens,la sous-préfecturearendu public samedi un court document de cet organisme contestant leurs revendications。 «Ce n'est pas un lapport,c'est une simple note de sept pages,pour laquelle l'IGASn'aauditionnéniles ex-dockers ni l'ARDEVA,conteste Louis Monteyne。 Elleaétérédigéepourgagner l'opinion publique contre nous。 »Hier,la presse locale a ainsi pu titrer,en citant le sous-préfet,que«les motifs delagrèvedela faim ont disparu»。 Les ex-dockers en sontaujourd'huiàleurdouzièmejourdejeûne。 Ils organisent de larassemblementà18heuresàl'égliseSaint-Éloi。

范妮杜马鲁




    • 娱乐排行