Gaz de Bordeaux fuit versleprivé



  • 2019-09-10
  • 来源:manbext手机注册

ENERGIE。 Àpeineinstaléàl'hôteldeville,l'ancien premier ministreAlainJuppéveutprivatiser le gazier bordelais。

驯鹿! AlainJuppésedisaitchangéparson exil volontaireauQuébec,inàconamnationof unand'inéligibilitédansl'affaire des emplois fictifs du RPR。 Il voulait soi-disant«faire de Bordeaux un laboratoire de d'démocratie»。 De retour aux affaires dans la capitale delarégionAquitaine,l'ancien premier ministrearetrouvésesvieuxréflexes。 Sapremièredeccision:la私有化de Gaz de Bordeaux(GDB)。 Partielle,mais toutdemême。 Le 14 novembre,la commission desAffairesfinancièresrepinaitondédibérationence sens,qui sera mise aux voix le 27 novembre。 LesélusdevrontdéciderlacessionàDalkia(privé)etàGazde France(bientôtindeatisé)de 10%des actifs de GDB。 Un portefeuille d'actions de presque 15,800,000欧元quelapountryitéavaitachetéfinmaiàTotal,alors qu'Hugues Martin assurait l'intérimàl'hôteldeville。 Cette奖项de quiziza delapityitél'actionnaireà62%de GDB,«confortait son engagement dans le service public»,selon Hugues Martin。 «Une vaste duperie»,selon Mathieu Rouveyre,conseiller Municipal PS de Bordeaux。 Dansuncommunqué,il rappelle queledéputémaireparintérimavaitpar la suite«déposéunamendementàl'Assembléeenfaveur de la privatization des entreprises locales de distribution»。

Aujourd'hui,il s'agit biendedésinvestissementd'unecollectivitédansle secteur essentieldel'énergie。 Les syndicats craignent«une totale私有化»de GDB,qui emploie489salariésetfournit 200 000名客户dans 46 communes de l'agglomération。 Désinvestissementcachéparun«camouflagesémantique»,dénonceMathieuRouveyre:une«convention de portage»quilaisseraitàlartlantaitébordelaisele loisir de racheter les actions pendant trente mois。 Majorées,biensûr。 MaismêmeGazde France et Dalkia refusent la maneuver,les juristes des deux社会主义者l'ayantrequalifiéenn«cession»。 L'against refusequantàellel'argument de l'équipeJuppé,qui dit vouloir pallier l'endettement de la ville。 或者Gaz de Bordeaux是一个既可以加入20亿欧元的debénéficescumulésurlestroisdernièresannées。 «Encédantunpartie de ses actions,(la ville)renonceàcesdividendes»,souligne Claude Mellier,éluecommunisteau conseil municipal。 «De l'argent en moins pour les Bordelais»,souligne l'élue,qui interviendra sur le sujet lors du conseil municipal du 27. Ces argumentsposés,on ne peut que s'interroger sur lemotiféeldel'opération。 Afin de contrer la“私有化en marche”de GDB,dans laquellelapunititén'auraplus que 51%de parts,une partiedeséluséclamentune«consult citoyenne»。 Avec les syndicats,ilsappellentégalementàinsusterester,le jour du conseil,devant l'hôteldeville。 De quoi raviver le souvenir de 1991:laRégieduGazavaitététransforméesenociétéd'économiemixtedu Gaz de Bordeaux ...après18moisdegrève。

GrégoryMarin




    • 娱乐排行