自杀:雷诺«负责任的»



  • 2019-09-08
  • 来源:manbext手机注册

正义。 La firme conteste <P> le classement comme意外事故和自杀事件。

La direction de Renault是一个独立的远程avoirdéposéunrecours contre la reconnaissance par l'assurance-maladie comme accident du travail du premier des trois suicides survenus ces derniers mois au Technocentre de Guyancourt(Yvelines)。 2006年10月20日,安东尼奥B,ingénieurseninformatique de 39 ans,s'étaitjetédu5eétaged'unbâtimentsurson lieu de travail。 Aprèslui,deuxautresaslariésduTechnocentres'étaientsuicidés。 Dans les trois cas,les syndicats avaient mis en cause la surcharge de travail,lespressionsabatéesparlahiérarchiesurle personnel。 Et le PDG du groupe,Carlos Ghosn,avait implicitement admis une part deresponsabilitédel'entreprise en reconnaissant l'existence de«tensions objectivement fortes»pourlesingénieurs。

Aprèss'yêtrerefésédesansun temp temps,au terme d'unequête«bâclée»selon l'avocate de sa veve,Rachel Saada,la Caisse primaire d'assurance-maladie des Hauts-de-Seineadécidé,en mai ,de classer le suicide d'Antonio B. en accident du travail。 La CPAM ne faisait ainsi qu'appliquer le droit,qui stipule qu'en cas de suicide sur le lieu de travail,ilrevientàl'employmenturde prouver que ce geste n'a pas de rapport avecsonactivitéprofessionnelle。 Pourtant,«雷诺considèrequesaresponsabilitén'estpasengagée»,一个装饰性的汽车。 «La CPAM ne donnant aucune garantie sur l'engagement delaresponsabilitédeRenault du fait de cette reconnaissance,nousavonsdécidéd'unrecours»,at-elleexpliqué。 La bataille juridique estdoncrelacncée。 Àlaclé,un double enjeu:la reconnaissance du suicide comme accident du travailpermetàlafamille de percevoir unereteààrielie(àlacharge de l'employur),et donne plus de force aux syndicats pour exiger des mesures susceptisdeprévenir de tels drames。

YH